Edito Equipements

Budgets des lycées pour 2016 : insuffisant pour l’EPS !

La Région Ile de France a voté les dotations globales de fonctionnement des lycées (DGFL) d’IDF pour l’année 2016. Ce sera le dernier budget de cette mandature (élections Régionales en décembre). La Vice-Présidente du CRIDF a réaffirmé que les lycées étaient une priorité de la politique régionale.
Les principales mesures sont reconduites. Les crédits pédagogiques (toutes disciplines confondues hors enseignements spécifiques) restent à 25,50 €/élève, il en est de même pour les crédits de location des équipements sportifs (8€/élève).

Cette DGFL progresse de 0,9% par rapport à 2015. Elle prend en compte la hausse des effectifs.
Elle se caractérise par :

– l’extension de la dotation spécifique « Petits lycées » à 24 nouveaux lycées, pour stabiliser la DGFL de 42 établissements (principalement des LP), malgré les baisses de leurs effectifs,

– la reconduction de la dotation de solidarité, réservée aux établissements qui ont un taux de CSP défavorisées élevé, qui est de 44,5€/élève. 4 nouveaux lycées en bénéficieront. Elle doit être utilisée pour des sorties culturelles, des voyages à caractère pédagogique ou pour la réalisation de projets pédagogiques.

Les mesures prises pour l’EPS ne permettent pas de faire face aux besoins. Le SNEP est intervenu pour souligner les insuffisances et a rappelé ses propositions.

Le CA a un rôle décisionnaire en matière de ventilation de la dotation globale de fonctionnement entre services et lignes budgétaires. Lors de ce CA, c’est le projet de ventilation de la dotation de l’année civile 2016 qui va être étudié. La codification mise en place en 2013 ne doit pas être un prétexte pour que le budget soit rendu illisible. Il nécessite une préparation, c’est pourquoi il faut exiger d’avoir les documents préparatoires 10 jours avant. Il y a obligatoirement une commission permanente avant ce CA « budget.

Nous appelons les collègues à voter contre un budget dont les crédits pédagogiques auraient baissé par rapport à 2015, ou/et dont les crédits (tout type de dépenses confondues) seraient insuffisants. Il en va du bon fonctionnement pédagogique de nos établissements.

Tous les détails vont être envoyés aux correspondants d’établissements, et figurent dans les pièces jointes sur la gauche de cette page.

En participant aux stage « Agir » organisés par le SNEP dans tous les départements vous serez « outillés » pour intervenir dans vos établissements et auprès de la Région IDF.

Si le SNEP peut vous informer et peut intervenir auprès de la Région c’est parce qu’il siège au CIAEN (conseil inter académique de l’Education Nationale) au sein de la délégation FSU.
Ce droit est la conséquence des sièges obtenus dans les COMITES TECHNIQUES (CTA et CTM) par la FSU lors des élections professionnelles 2014.

Patrick Mathieu élu SNEP FSU au CIAEN